Happychic lutte contre « les clichés sur le handicap qui ont la vie dure »

Chantal Wattelle ne pensait pas trouver du travail aussi vite. Le jeudi, elle participait à un forum emploi chez Happychic, à Roubaix, histoire de découvrir l’entreprise. Le lundi suivant, elle commençait son boulot, au service qualité de la maison mère de l’enseigne de prêt-à-porter Jules. Rapide ? Certes. Surtout parce que dans cette entreprise, on fait en sorte d’ouvrir davantage ses portes aux personnes handicapées…